Un peu de lecture...


Quelques ouvrages que j'ai appréciés :

Les visionnaires

Certains écrivains ont l'art d'analyser les travers profonds de notre société et d'en dessiner les contours avec un trait caricatural extraordinaire qui rend le décor vertigineux et parfois effrayant. Peut-on parler réellement de science-fiction ? Je ne penses pas, tellement ces sociétés imaginaires semblent proches de la notre. La science n'y prend d'ailleurs qu'une part minime. Voici donc mes chouchous qui sont de grands classiques du genre. À dévorer de toute urgence. Il existe certainement d'autres bons ouvrages de ce type. Si vous en connaissez, merci de me prévenir. Je suis preneur.


Couverture
1984, Georges ORWELL
Un décor sombre où les pauvres souffrent, les riches sont constamment surveillés, les enfants sont prêts à dénoncer leurs parents. Un monde noir et angoissant, indescriptible, dans un régime totalitaire.

Couverture
La ferme des animaux, Georges ORWELL
Quand les animaux de la ferme se rebellent et chassent leurs propriétaires, ils réinventent par nécessité la vie en société. Mais la société idéale, juste, égalitaire, démocratique tant rêvée a tôt fait de prendre un chemin bien connu...

Couverture
Le meilleur des mondes, Aldous HUXLEY
Dans ce meilleur des mondes, la douleur, la vieillesse, la mort, la naissance, toutes les souffrances ont disparu. Un monde sans aspérité où tout est fait pour être heureux. Mais pourtant quelque chose cloche...

Couverture
Farenheit 451, Ray BRADBURY
Encore un monde où les gens n'ont pas à se soucier de problèmes qui compliquent l'existence et rendent malheureux, où les gens n'ont pas à se poser de questions, où les gens n'ont qu'à se divertir. D'ailleurs, quand on commence à s'en poser, on a vite fait de devenir malheureux. Dans cette société, les pompiers brûlent les livres, mais c'est presque la seule chose qui la différencie de la notre. Certainement la raison pour laquelle j'ai trouvé que ce roman était le plus dérangeant parmi les quatre cités plus haut.

Les scientifiques

La Science, vaste programme. La Science (ou les sciences) c'est tout ce qui touche à la connaissance du monde qui nous entoure. Ce monde est tellement complexe, tellement multiforme qu'on a peine à croire que chercher à le comprendre vaille vraiment la peine. Et pourtant, l'esprit humain, toujours curieux, a réussi à comprendre quelques petites choses qui ont aujourd'hui révolutionné la vie des Hommes et la planète. Mathématiques, Physique, Chimie, Biologie, Astronomie, etc., c'est tout ça la Science. Pour les non-initiés, elle paraît indomptable, inbuvable, impénétrable mais heureusement certains scientifiques pensent à eux en écrivant des ouvrages dits "de vulgarisation". Je vous présente ici quelques uns de ces ouvrages.


Couverture
Le théorème du perroquet, Denis GUEDJ
Un roman qui fait découvrir le monde des mathématiques par son histoire. Ce n'est pas qu'un roman de vulgarisation scientifique puisqu'il possède une intrigue à suspense et des personnages attachants. Pour tous.

Couverture
Histoire des codes secrets, Simon SINGH
Vous avez sûrement déjà entendu parler des codes secrets ? Peut-être vous êtes vous déjà amusé dans votre jeunesse à coder ou décoder des messages secrets entre amis sur un bout de papier avec un simple crayon ? Mais saviez-vous que les codes formaient une science à part entière et que l'histoire de cette science se confondait avec celle de l'humanité ? Et saviez-vous que les codes secrets et leur décodage ont joués des rôles majeurs dans des conflits internationaux, dans l'espionnage et que, de nos jours, ils sont à la base tout commerce électronique ?
Le livre de Simon SINGH est exceptionnel puisqu'il se lit comme un roman. En présentant l'histoire des codes secrets de manière chronologique, l'auteur nous apprend le mécanisme et la logique qui se cache dans tout code secret. Et on comprend ! On comprend tout (ou quasiment : les parties les plus techniques sont renvoyées en annexe pour les plus curieux). Bref, je vous conseille vivement ce livre indispensable pour comprendre comment l'internaute du XXIème siècle peut protéger ses correspondances et ses transactions de tout "piratage". Pour tous.

Couverture
Ne dites pas à Dieu ce qu'il doit faire, François de CLOSETS
Avec une admirable aisance dans la vulgarisation scientifique, l'auteur nous fait rentrer dans la vie d'Albert Einstein, éminent physicien et penseur, qui a laissé une marque indélébile dans la science et le monde du XXème siècle. Il nous montre comment cet homme génial et libre a été rattrapé par la notoriété, comment il est devenu un mythe vivant et incompris. Pour tous.

Les pragmatiques

La théorie, c'est bien beau, mais au fait, dans quel monde on vit ? Les ouvrages suivants font le point et vous proposent des solutions pour améliorer la vie sur notre petite planète bleu (jusqu'à nouvel ordre).


Couverture
La maison des [néga]watts, Thierry SALOMON et Stéphane BEDEL
Sous-titré : le guide malin de l'énergie chez soi. Ce livre est une RÉFÉRENCE INCONTOURNABLE en matière d'économies d'énergies. Mais il ne s'agit pas simplement de lire ce livre, il s'agit aussi de mettre ses prescriptions en pratique. Car le jeu en vaut la chandelle... Imaginez : près de 60% de réduction de sa facture énergétique domestique ! Et tout en gardant un confort identique ! Un livre pour tous ceux qui payent leur énergie.

Couverture
Atlas mondial du développement durable, Anne-Marie SACQUET
Sous forme de double-pages, cet atlas au format de poche expose les principaux enjeux auxquels les habitants de notre planète doivent s'atteler pour amorcer le développement durable. Et il y a du pain sur la planche ! Pour tous ceux que l'état de la planète préoccupent et encore plus pour les autres !

Les utilitaires

Ouvrir les yeux sur le monde et sa réalité la plus crue demande un minimum de connaissances préalables et surtout d'être soi-même capable d'apprendre. Pour cela rien de tel qu'un bon esprit critique et une grande vigilance.


Couverture
Petit cours d'auto-défense intellectuelle, Normand BAILLARGEON
Voici un livre qui propose de nous fournir le kit minimal de survie (dit de "détection de poutine") permettant de maintenir son esprit critique en bonne forme. Un ouvrage bien structuré et illustré de nombreux exemples. Attention, les méthodes et astuces proposées dans ce livre doivent être aussi appliquées à sa lecture du fait que certains passages peuvent être discutables. Une version courte de cet ouvrage est accessible en téléchargement par ici.

Couverture
Mémoire d'une boîte à outils, Jacques VIDAL
L'école classique remplit les têtes ; elle ne fait pas pour autant des adultes autonomes. L'auteur de cet ouvrage, instituteur en retraite, MON instituteur de CE2, présente une autre école, celle qu'il a pratiquée, celle qu'il a toujours réinventée, avec Suzanne son épouse et collègue, ma maîtresse de CP et CE1. Son livre rappelle les principes de l'école ouverte qu'ils ont travaillé toute leur vie à bâtir, avec l'aide des parents et des enfants, une école de la vie, une école du bonheur d'apprendre et de la joie de vivre, une école sans école... Je leur suis profondément reconnaissant d'avoir pu vivre ces trois années d'apprentissage avec eux.

Les témoignages

Certaines vies sont exceptionnelles et pourraient nous inspirer...


Couverture
Avance et tu seras libre, Mgr. Jacques GAILLOT
Mgr. Gaillot est un évêque catholique. C'est un "homme de Dieu", comme on dit, mais lui s'intéresse bien autant aux hommes qu'à Dieu. Il a engagé sa vie au service des hommes jusqu'à prendre des positions politiques qui lui ont valu d'être démis de ses fonctions écclésiales. Depuis, Mgr. Gaillot est tout simplement libre et il continue, encore plus qu'avant, de donner sa vie pour les hommes qui ont besoin de lui, les pauvres, les sans-papiers, les sans-logis, les opprimés de toute sorte. Son ouvrage présente ses différents combats.

Couverture
Revenue de l'enfer, Claire LY
Nous autres, êtres humains, doués de raison, aspirons tous au bonheur, rêvons tous à ce paradis terrestre où l'harmonie et la sérénité seraient partout. Pourtant, la barbarie existe toujours. Elle se fait jour, par crises épouvantables, comme une rage de dent insupportable. C'est l'enfer.
Claire Ly a vécu cet enfer, dans les années 1970 au Cambodge. Elle raconte. Elle raconte d'indicible. Elle raconte aussi comment elle a pu survivre à cet enfer terrestre. Un récit décapant.

Les politiques

L'esprit critique amène inévitablement à se poser la question : "Pourquoi notre monde est-il tel qu'il est ?". Or il est évident que si l'homme n'a pas fait le monde, c'est lui qui produit la société dans laquelle il vit. Chacun est acteur de cette société, et souvent insconciemment, il contribue à la faire évoluer. Et la politique dans tout ça ? Il s'agit simplement des choix que chacun, individuellement ou collectivement, fait consciemment pour influer sur l'évolution de la société.


Couverture
Pesticides, Fabrice NICOLINO et François VEILLERETTE
Sous-titré : Révélations sur un scandale français. Il s'agit d'un livre exceptionnel exposant une réalité très largement méconnue et, partant, négligée, celle des pesticides. Ce livre présente leur histoire, leurs origines, leurs développements, et l'ensemble de la structure qui se charge de les contrôler, de les produire, de les promouvoir, de les utiliser. Il présente aussi leurs impacts sur l'environnement et sur la santé humaine. Il décrit un ensemble complexe, un système aux rouages montés piéce par piéce par des experts, des scientifiques, des industriels, des fonctionnaires, etc. Un panorama large, une enquête journalistique précise et trè documentée, peu technique, abordable par tous. Sa lecture me paraît indispensable à tout citoyen, notamment français, du fait qu'il permet de prendre conscience du comportement de la société face aux enjeux antagonistes d'un secteur : profit et santé publique. Ce que l'on a pu retrouver dans le cas de l'amiante...

Couverture
Le monde n'est pas une marchandise, José BOVÉ et François DUFOUR
Sous-titré : Des paysans contre la malbouffe. Ce livre d'entretien présente les idées des principaux porte-paroles de la "Confédération paysanne", un syndicat agricole non-politiquement correct qui préfère la qualité et l'authenticité, le respect de l'environnement et des relations de l'homme avec la nature, à une agriculture moderne, rentable, productiviste et industrielle. C'est donc un vrai choix politique. L'ouvrage retrace l'histoire du mouvement, à travers notamment, l'épisode du Larzac, mais aussi l'histoire de l'agriculture française depuis l'après-guerre jusqu'à l'an 2000. Il pointe les dérives de cette agriculture et propose des solutions alternatives dans le but de lui redonner visage humain. Très instructif.

Couverture
Survivre au développement, Serge LATOUCHE
Voici un petit livre bien extraordinaire. En quelques pages, il ébranle toutes les certitudes ! L'écrivain, économiste, remet en cause un paquet de croyances modernes qui pourtant semblent chevillées à notre société dit développée : la croissance, le développement. Bref, c'est la quête du toujours plus qui perd alors tout son sens. Et si le Bonheur n'était pas finalement plus près qu'on le pensait ? Et s'il ne résidait pas finalement dans une société plus simple, plus conviviale, ou la Fraternité aurait enfin repris sa place dans le trio ?
Ça vous paraît utopique ? Pourtant, c'est certainement la seul manière pour l'humanité de survivre. Il y a donc urgence car beaucoup d'indicateurs sont au rouge (cf. Atlas mondial du développement durable, plus haut). À lire absolument.

Couverture
Mais où va l'argent ?, Marie-Louise DUBOIN
Ce livre très pédagogique révèle les fondements de la monnaie et de l'économie. Dire qu'il m'a fallu presque trente ans pour qu'enfin je découvre ces notions INDISPENSABLES à la compréhension du monde dans lequel nous vivons. L'économie, la finance, le crédit... autant de domaines d'activité humaine, en apparence abstraits et abscons, qui sont pourtant en relation totale avec la vie quotidienne de nos sociétés. Il faut lire ce livre pour comprendre. Ensuite, il faut réfléchir. Enfin il faut agir pour changer de cap, de paradigme. Encore un livre à lire absolument.

Les classiques

Couverture
Notre-Dame de Paris, Victor HUGO
Souvent, les pauvres lecteurs amateurs fainéants — dont je suis — n'osent pas se lancer dans la lecture d'un gros pavé, surtout s'il est écrit petit, qu'il n'y a pas une seule illustration à l'intérieur et que l'auteur y utilise un langage très tarabiscoté. Mais avec Victor HUGO, il n'y a pas de surprise : c'est toujours magistral, magnifique, étincelant. Notre-Dame prend vie sous les yeux du lecteur et on est happé par cette histoire tragique. J'ai beaucoup aimé l'humour qui peut se nicher n'importe où dans ce livre.

Les atypiques

CouvertureCouvertureCouvertureCouvertureL'oeuvre littéraire de Boris VIAN dans son ensemble : cet auteur, ingénieur de formation et passionné de jazz, a créé son style, totalement non-conventionnel, à la limite du surréalisme. Il faut au moins essayer de lire L'écume des jours, son roman le plus connu, pour comprendre de quelle manière il fait vivre les objets, dénature toutes les sensations, brouille tous les repères en prenant des libertés incroyables. Un vrai joueur de mots. Je vous conseille aussi L'arrache-coeur. J'aime un peu moins L'automne à Pékin.

Notez aussi le recueil de nouvelles, intitulé Les fourmis, qui n'est pas mal non plus.

Couverture
La disparition, Georges PEREC
Une oeuvre oulipienne par excellence, puisque son écriture a été extraordinairement contrainte. Durant les premières pages, la lecture en est difficile, l'histoire met du temps à se mettre en place, mais finalement on se prend au livre et on a du mal à le lâcher : un signe qui ne trompe pas. Ce lire est un diamant finement ciselé où aucun mot n'est là pas hasard.

Couverture
Chamboula, Paul FOURNEL
Encore un objet littéraire inclassable (heureusement qu'il y en a !), très attachant. Est-ce un roman ? Est-ce un recueil de nouvelles ? de paraboles ? Est-ce un conte ? Est-ce une gentille histoire multiforme venue d'un petit village perdu dans un coin de brousse africaine ? La lecture de ce livre ne m'a pas permis de trancher. D'ailleurs, quelle importance ? Pourquoi faudrait-il répondre aux questions ? L'essentiel n'est-il pas finalement de se les poser, simplement ?

Bof :

Couverture
La vie mode d'emploi, Georges PEREC
La vie mode d'emploi est un objet littéraire non identifié. Construit, comme La disparition, sur des contraintes innombrables et très complexes, ce livre est sans queue ni tête dans le sens où l'ordre des chapitres y est sans importance. Au fil des six parties et des quatre-vingt-dix-neuf chapitres, l'auteur nous dévoile, avec de très fines descriptions, le contenu, les habitants, l'histoire des quatre-vingt-dix-neuf pièces que compte la façade de l'immeuble du 11 rue Simon-Crubelier. Un monde complexe, plein d'interconnexions mais finalement très banal. Mon point de vue : c'est colossal mais plutôt difficile à ingurgiter, même pour un lecteur motivé par l'OULIPO comme moi. J'ai eu du mal à arriver à la cinq cent quatre-vingtième et ultime page.

Des ouvrage que je n'ai pas aimés :

Couverture
La vie rêvée des maths, David BERLINSKY
Ce livre de vulgarisation est insupportable à lire. L'auteur, qui veut faire moderne, bourre le texte d'anecdotes fumeuses et d'un humour vaseux et lourd qui tue toutes les tentatives de compréhension qu'aurait pu avoir le lecteur. J'ai abandonné en cours de route. À ne conseiller qu'aux personnes que l'on souhaite dégoûter des mathématiques.

Couverture
Confessions d'une catho branchée, Frigide BARJOT
Dans son ouvrage, l'auteur cherche à nous montrer par l'exposition de sa vie personnelle, qu'il est possible à la fois d'être une personne mondaine, médiatisée et de revendiquer sa foi catholique. Au bout du compte, j'ai été très déçu. Le livre nous décrit sourtout par le menu les multiples tentatives de l'auteur de voir le pape de près. Ces morceaux de bravoure (l'auteur a dormi à la belle étoile, sous la pluie et a attendu des heures avant de pouvoir faire pipi !) semblent des moments de la vie d'une Sainte en puissance qui donne de sa personne pour se rapprocher du paradis. En réalité, il s'agit d'une bigote qui retrouve son catéchisme d'antan et aime à se trouver dans la foule pour se sentir exister, bref qui retrouve ses racines catholique bourgeoises. Il nous montre aussi un égo démesuré et une conception vieillotte de l'Église catholique. N'a strictement aucun d'intérêt pour le lecteur.

Retour à la page littérature <--Retour au CV



Valid HTML 4.01! Dernière mise à jour le 07/01/2012